Sous Android P, la puissance précise du réseau pourra être masquée

Après Android Oreo viendra Android P et, parmi les premiers changements repérés, on note la possibilité laissée aux opérateurs de cacher la puissance de réception précise du signal réseau dans les paramètres des terminaux. Bien évidemment, il n’est pas question de toucher aux fameuses « barres » exprimant de manière approximative — et très pratique — la qualité du signal reçu.

Si l’on en croit les observations du site XDA qui fédère une importante communauté de développeurs, les opérateurs mobiles se verront offrir la possibilité de masquer la puissance précise du signal réseau arrivant sur les smartphones de leurs abonnés à partir de la prochaine version du système Android. En effet, il est apparemment prévu que l’accès à l’information concernant le signal disponible dans les réglages au niveau du statut de la carte SIM (SIM Status) puisse être restreint en fonction de l’opérateur mobile utilisé. Opérateurs qui, pour ce faire, n’auront besoin que de modifier une valeur de registre dans le système d’exploitation.

C’est pourtant cette donnée (exprimée en dBm la plupart du temps) qui permet au système d’afficher entre 0 et 5 « barres » de réception sur les terminaux, une échelle plus approximative qui permet néanmoins de se faire une idée en un clin d’œil de la qualité de réception du réseau. Bien évidemment, les utilisateurs continueraient à voir s’afficher sur leurs smartphones cette réception sous la forme de « barres », mais ils ne pourraient plus accéder à l’information précise et chiffrée de la réception réseau dans les réglages de leur téléphone. Pour une grande majorité d’utilisateurs, cela ne changera pas grand-chose, mais il s’agit toutefois d’une donnée utile lorsque l’on souhaite comparer comment se comportent plusieurs terminaux sur un même réseau. Surtout que la bonne réception du signal réseau est un facteur déterminant de la qualité des appels passés, de la vitesse de connexion Internet et même de l’autonomie des terminaux (qui consomment plus d’énergie pour capter un signal faible qu’un signal fort).

Pourquoi ce changement ? Il semblerait qu’il ait été introduit par les équipes de développement d’Android pour répondre à une demande fréquente des opérateurs mobiles. Quels opérateurs ? Ça, en revanche, on ne le sait pas. Ces derniers pourraient, par ce biais, éviter une confusion chez les utilisateurs ou tout simplement cacher cette donnée pour éviter qu’ils puissent voir exactement comment se comportent leurs terminaux sur le réseau. Signalons toutefois que, par défaut, Android P affichera toujours la force précise du signal réseau, et que, comme l’indique l’article de XDA, aucune restriction ne semble pour le moment avoir été prévue au niveau des interfaces de programmation. Ce qui veut dire que la réception réseau exprimée en dBm pourrait toujours être lue à travers une application tierce trouvée sur le Play Store, telle que « Signal Strength ».

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des dernières nouveautés technologiques !

Logo autotech